Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/39/d689005845/htdocs/clickandbuilds/scoachy/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2715

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/39/d689005845/htdocs/clickandbuilds/scoachy/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2719

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/39/d689005845/htdocs/clickandbuilds/scoachy/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3615

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/39/d689005845/htdocs/clickandbuilds/scoachy/wp-content/plugins/jetpack/_inc/lib/class.media-summary.php on line 77

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/39/d689005845/htdocs/clickandbuilds/scoachy/wp-content/plugins/jetpack/_inc/lib/class.media-summary.php on line 87
Le syndrome de l'imposteur, on en parle ?
Le syndrome de l'imposteur, ça vous dit quelque chose ? On vous explique tout.

Le syndrome de l’imposteur, on en parle?

Le syndrome de l’imposteur, ça vous dit quelque chose? Pas vraiment? Alors écoutez ça. Le téléphone sonne, on vous annonce une bonne nouvelle, vous avez décroché le poste! Le job de vos rêves. Danse de la joie, moment de bonheur intense avant de revenir dans le présent et de vous demander pourquoi vous avez été choisi. Vous. Pourquoi? Il doit y avoir une erreur. Vous ne le méritez pas, vous n’êtes pas assez brillant, vous ne savez pas faire et les gens vont s’en rendre compte.

Et bien, non les amis, je vous le dis, votre réussite n’est pas sans mérite.

Le syndrome de l’imposteur, c’est quoi?

Le syndrome de l’imposteur? C’est croire que vos réussites ne sont pas dues à vos capacités mais à des facteurs extérieurs comme la chance, le hasard, les relations, un malentendu… D’où un sentiment d’imposture qui s’accompagne généralement de honte, d’une tendance à la dépression, d’une faible estime de soi et d’une forte anxiété, aussi bien personnelle que sociale. En effet, les personnes qui souffrent du syndrome de l’imposteur vivent dans la peur constante d’être démasquées et s’imaginent le regard négatif que les autres portent sur elles.

Se met alors systématiquement en place 2 stratégies – inconscientes – pour pallier au sentiment d’imposture. Certaines personnes vont “en faire trop” et développer un perfectionnisme excessif, aussi appelé l’ overdoing. Elles vont travailler comme des acharnés et attribuer leur réussite à la masse de travail accomplie et non à leur propre capacité.

Et d’autres, à l’inverse,  vont avoir recours à l’underdoing. Elles “n’en font pas assez”, procrastinent à l’extrême pour se protéger en cas d’échec et quand la réussite est tout de même au rdv, elles l’ attribuent à la chance et non pas à leur potentiel.

Pourquoi ce sentiment d’imposture

En majorité, se sont les femmes, les autodidactes et les surdoués qui seraient affectés par ce sentiment d’imposture mais selon une étude, 70% des gens pourraient à un moment de leur vie, être touchés. Ca peut donc arriver à tout le monde.  Le syndrome de l’imposteur survient à des moments clés, tels que le début des études supérieures, lors d’une promotion, d’un nouveau poste ou encore à l’arrivée d’un enfant. Mais d’où vient-il?  

La peur de l’échec : en tant que telle mais elle renvoie aussi à la peur de moins être aimé en cas d’échec, d’être ridicule, de perdre toute estime de soi. Alors je vous le dis, vous ne serez pas moins aimé parce que vous ne réussissez pas. Echouer, c’est normal et ça arrive. Vous essayez, vous échouez, vous recommencez en mieux et vous atteignez le succès. Tout est dit. Et qui peut objectivement se vanter de n’avoir jamais rien raté, hein? Oui, les pâtes trop cuites, ça compte aussi. Et ce n’est pas pour ça qu’on est moins aimé et c’est pas pour autant qu’on est nul et bon à rien non plus.

La peur de réussir : aussi paradoxal que ça puisse paraître, et pourtant, la peur de la réussite peut être un facteur à cette anxiété et à ce sentiment d’imposture. Quand le succès permet d’accéder à une autre classe sociale, par exemple. Certaines personnes ne se sentiront pas à leur place, elles auront peur de trahir leurs proches. Et le trouble se forme entre ce que l’on voudrait être et ce que l’on croit être. Mais personne ne peut vous reprocher votre réussite et ça n’est pas parce qu’elle est là que vous ne pourrez plus être la même personne et que vous ne serrez plus aimé de vos proches et de vos amis.

Et dans un autre cas, n’ayez pas peur de réussir à devenir ou à faire ce que vous voulez. Atteindre ses objectifs n’est pas une fin en soi. Après ceux-là, d’autres arriveront. C’est ce qui permet d’avancer et d’évoluer.

On fait quoi pour s’en sortir?

  • Parlez-en. Ca fait du bien, ça libère et vous allez vite vous rendre compte que vous n’êtes pas seul à vivre dans cette anxiété de l’imposture et que même les personnes que vous admirez le plus n’ont pas toujours confiance en eux.
  • Acceptez-vous. Arrêtez de vous comparer aux autres. Inspirez-vous des autres mais comparez-vous à une seule et unique personne : vous. Etes-vous une meilleure personne qu’hier? Avez-vous appris des choses aujourd’hui?

Acceptez vos connaissances, vos qualités, votre mérite et les retours de vos proches et de vos supérieurs. Votre boss vous félicite pour ce contrat décroché? Au lieu de vous cacher derrière l’excuse que c’était facile parce que le client n’a pas beaucoup négocié, répondez-lui simplement “merci”. Vous voyez? Plus de sentiment d’imposture, c’est fini. VOUS avez signé ce contrat. Fin de la discussion.

  • Fixez-vous des objectifs et sortez de votre zone de confort. Parce que soit on stagne. Soit on avance. Soit on régresse. Alors qu’est-ce que vous préférez? Pour l’estime de soi et la confiance en soi, rien de mieux que de se booster.

Social Media Manager / Chef de projet pour Scoachy®.
Passionnée de développement personnel et de bien-être, je suis pressée d’échanger avec vous !

    %d blogueurs aiment cette page :