Les 7 questions à se poser avant de changer de travail

Les questions que vous devriez vous poser avant de changer de travail

Vous vous sentez coincée dans votre job ? Vous avancez sans aller nulle part ? Vos collègues, votre chef, les locaux de votre entreprise, les clients… ras le bol. Au bord du burn-out, vous avez envie de changer de travail. Une chose est sûre : vous allez vous évader à la première occasion qui se présente. Attention ! Vous risquez de vous retrouver dans le même engrenage, si vous n’êtes pas prudente ! Même si vous pensez que l’herbe est certainement plus verte de l’autre côté, n’en oubliez pas votre objectivité pour autant. Ce n’est pas parce qu’un employeur est tombé sous votre charme et vous a fait une offre que vous n’avez pas le droit de refuser sa proposition. Avant de vous lancer dans l’aventure et d’accepter un autre poste, il est nécessaire de faire une mise au point. Suivez le guide !

Les 7 questions à se poser avant de changer de travail

1. Pouvez-vous vous envisager dans ce travail dans un an ou s’agit-il d’une évasion temporaire ?

Prenez un peu de recul (allez… faites un effort !) et réfléchissez. Vous voyez-vous dans ce nouveau job dans un an ? Serez-vous plus heureuse et pourrez-vous avancer dans votre carrière ? Ou bien ce nouveau poste n’est-il finalement qu’un retour en arrière, finissant par vous laisser dans la même situation que celle dans laquelle vous êtes aujourd’hui ?

2. À quoi ressemblera votre CV ?

Si vous acceptez ce poste, l’emploi en question est-il à la hauteur de vos qualifications ou est-ce simplement une échappatoire pour sortir de votre situation actuelle ? Si vous avez passé des années dans le même poste, pourquoi faire une croix sur un tremplin qui vous permettrait d’avancer ? Pourquoi faire un pas en arrière ? Soyez cohérente et réfléchissez !

3. Ressentez-vous la nouvelle équipe et le management de manière positive ?

Souvenez-vous que, lorsqu’ils sont dans une salle avec leur casquette de recruteur sur la tête, les employeurs se montrent toujours sous leur meilleur jour. Souvent, une seule entrevue (ou deux) ne suffit pas à se faire une idée générale du type de personnes avec lesquelles vous allez travailler. Vous a-t-on traitée avec courtoisie et respect ? Les employés que vous avez croisés avaient-ils l’air décontracté ? Ou au contraire, l’employeur était-il condescendant et les employés stressés ? Des petits signes qui méritent d’être considérés attentivement. Fiez-vous à votre instinct. Vous allez passer le plus clair de votre temps avec
eux… autant vous sentir à l’aise dès le début, non ?

4. Êtes-vous à l’aise avec le salaire proposé ?

Si vous êtes malheureuse dans votre job actuel, il est possible que l’on puisse vous attirer ailleurs avec un salaire inférieur à ce que vous gagnez actuellement. Attention ! Méritez-vous réellement moins d’argent et moins d’avantages en nature ? Allez-vous regretter votre salaire d’ici quelques mois ? Parallèlement, le salaire proposé dépasse-t-il toutes vos attentes ? Attention aux offres trop alléchantes… on vous l’a déjà dit quand vous aviez vendu votre manteau Vuitton sur Le Bon Coin…

5. Votre qualité de vie va-t-elle s’améliorer ?

Ce nouveau poste nécessite-t-il des trajets plus longs, le matin et le soir ? Serez-vous amenée à devoir vous déplacer régulièrement et à vous éloigner de votre famille ? Êtes-vous vraiment à l’aise par rapport aux changements que ce nouveau travail aura sur votre qualité de vie ?

6. Avez-vous entendu parler de la société dans laquelle vous avez postulé ?

Attention aux forums en ligne et aux ragots… ils peuvent être trompeurs. Mais ne vous bouchez pas les oreilles (ni les yeux) devant le buzz que l’on fait autour d’une entreprise. S’il y a beaucoup de négatifs, c’est qu’il doit y avoir une raison, non ? Prenez l’information que vous trouverez avec une pincée de sel et faites des recherches.

7. Que vous dit votre instinct ?

Bien sûr, vous devez rester pragmatique. Votre CV est prêt et vous avez toutes les meilleures raisons du monde de quitter votre job actuel. Mais une décision aussi importante ne se prend pas à la légère… Que vous dit votre instinct ? Y a-t-il une petite voix en vous qui vous dit que quelque chose ne va pas ? L’avez-vous écoutée ?

 

☆ Les conseils de Karine, rédactrice pour Scoachy

À une époque où il n’est plus question de travailler pour la même société du début à la fin de sa carrière, il est important de faire les bons choix. Réorientation, changement de voie, reconversion professionnelle… Prenez le temps de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer, tête baissée, pour un nouveau départ dans un nouvel emploi. Et souvenez-vous : vous avez le droit de dire “non” avant de franchir le pas et de tout plaquer !

 

 

 

Rédactrice pour Scoachy®

    %d blogueurs aiment cette page :