Le pouvoir des habitudes sur notre quotidien peut faire des miracles

Le pouvoir des habitudes sur notre quotidien

De quoi ai-je besoin pour être heureuse chaque jour ? C’est une question que je me pose souvent et j’avoue que je ne sais parfois pas où donner de la tête. Entre mes amis, ma famille, les choses à faire, la maison… de quoi ai-je besoin exactement ? Et pourquoi est-ce que je me comporte d’une certaine manière, répétant des habitudes qui semblent ancrées en moi depuis mon enfance ?

Que se passe-t-il ?

En 2013, le Groupe Procter et Gamble (Pampers, Ariel, Always etc.) a publié une étude intitulée « The Everyday Effect » que l’on pourrait traduire par « L’effet de la routine au quotidien », en français. Une étude qui visait à comprendre l’impact des habitudes et plus précisément des actions quotidiennes sur le bonheur, le bien-être et le développement des individus. L’étude a permis de sonder plus de 12 000 personnes à travers une douzaine de pays européens. Si l’idée de la routine a une mauvaise image dans l’opinion publique, il est important de casser les habitudes, de briser le quotidien afin d’éviter la répétition et l’ennui. Selon le sociologue Jean-Claude Kaufmann, ces derniers génèrent des vies tristes en raison de la récurrence d’actions répétitives, sans signification. Il existe néanmoins un autre aspect plus rassurant et prometteur que l’on a tendance à oublier et qui est inhérent à la caractéristique principale de la condition humaine, structurant nos relations avec les autres en leur donnant un sens. La routine est donc une base essentielle pour vivre heureux au quotidien.

Sans habitudes au quotidien, la vie serait désorganisée et chacun d’entre nous s’épuiserait tout en ayant du mal à gérer son temps. L’étude P & G montre que, inconsciemment, nous enregistrons des millions de données et motifs d’actions qui nous permettent de nous gérer nous-mêmes au quotidien. Des motifs liés les uns aux autres, sans hésitation ou stress mental.

D’où viennent nos habitudes et comment évoluent-elles ?

  • L’enfance et la transmission de valeurs au quotidien

Nous l’ignorons peut-être, mais les pratiques routinières au quotidien nous viennent de notre plus tendre enfance. Maintenant vous savez pourquoi vous faites bizarrement certaines choses qui vous font penser aux actions de votre mère ou de votre père, dans le passé. L’étude Procter et Gamble indique même que 60% des personnes interrogées souhaitent perpétuer les habitudes quotidiennes à leurs enfants. Au cours d’une vie, nous nous appuyons donc sur des valeurs familiales qui nous servent de repère, afin de construire notre propre sphère privée. La famille, si elle ne constitue plus aujourd’hui un modèle de transmission de richesses, perpétue la mémoire et les valeurs. Et toc !

Une fois que nous avons rompu avec notre jeunesse (je sais, nous sommes éternellement jeunes … du moins dans l’âme !), le pouvoir des petites choses que nous avons acquises au cours de notre enfance reprend de l’importance et nous rappelle d’où nous venons. Une évolution symbolisée par l’attachement à différentes catégories de produits de consommation. Ainsi, les jeunes accordent de l’importance aux produits de soins personnels et, plus les années passent, plus nous attachons d’intérêt à d’autres choses comme les produits ménagers, par exemple. Vous ne me croyez pas ? Nous en reparlerons lorsque vous aurez plus de 65 ans ! Par ailleurs, au fil des années, les gens se concentrent davantage sur leurs habitations et moins sur leurs propres désirs. Ainsi va la vie…

  • Les objets centraux dans nos vies conditionnent notre quotidien

Voici un exemple parlant : lorsqu’une machine à laver tombe en panne, vous vous rendez compte à quel point il est difficile de vivre sans elle. C’est en effet grâce à des objets de la vie quotidienne que chaque jour devient plus facile à vivre. Pour beaucoup d’individus, les appareils modernes permettent de passer plus de temps de qualité avec les autres et notamment avec les membres de leur famille.

  • Le temps passé dans la salle de bain est essentiel au développement personnel

Votre cher et tendre vous reproche de passer trop de temps dans la salle de bain ? Dites-lui que vous passez du temps pour prendre soin de votre identité. La salle de bain est, en effet, un espace intime essentiel de la vie quotidienne. A défaut, faites-lui lire cet article. Ça le calmera, au moins jusqu’à demain matin.

  • Home, sweet home…

Nous avons tous des « valeurs domestiques ». Si, si ! Votre maison ou appartement fait partie de votre unité familiale. Elle est, en outre, la plus fiable.

  • L’amitié : clé de l’épanouissement quotidien

Un message, un geste bienveillant, un coup de fil : nous avons tous besoin de contact, les hommes comme les femmes. Les relations émotionnelles sont primordiales et influent positivement sur le quotidien. Pour revenir une dernière fois sur l’étude Procter & Gamble, 62% des personnes interrogées disent que leur bien-être au quotidien serait compromis s’ils ne pouvaient pas passer de temps avec leurs amis.

 

☆ Les conseils de Karine, rédactrice pour Scoachy

En prenant de l’âge, nous nous rendons compte que les choses évoluent et que nos priorités ne sont plus les mêmes. Il est important de faire un point avec soi-même, de temps en temps et d’accepter le changement. Ainsi, nous vivrons plus heureux avec nous-mêmes… et avec les autres. Et tant pis si nous sommes tous voués à attacher une importance bizarroïde aux produits ménagers dans une trentaine d’années…

Et vous, quelles sont vos habitudes au quotidien ?

Comment agissent les habitudes sur notre quotidien? Pourquoi est-ce que je me comporte d’une certaine manière, répétant des habitudes qui semblent ancrées en moi depuis mon enfance ? Sans habitudes au quotidien, la vie serait désorganisée et chacun d’entre nous s’épuiserait tout en ayant du mal à gérer son temps. D’où viennent nos habitudes et comment évoluent-elles ? #habitudes #developpementpersonnel #organisation #scoachy

Rédactrice pour Scoachy®

    %d blogueurs aiment cette page :