Cette année, c'est décidé, je me mets à faire du sport !

Ça y est, je me mets au sport !

Chaque année, c’est la même chose : vous prenez de bonnes résolutions et cette fois, comme les autres, vous vous dites « cette année je vais faire du sport ! ». Ça va vous faire un bien fou, il faut que vous le fassiez ! Mais il faut bien constater qu’année après année – et cette année encore – rien n’y fait : il ne s’agit que d’une résolution de plus et vous ne vous y êtes jamais vraiment mise ! C’était couru d’avance puisque le sport et vous, ça fait deux.

Mais cette fois c’est différent, vous en avez assez : il faut absolument que vous perdiez ces kilos en trop ; vous avez envie d’avoir ces belles fesses musclées dont vous avez toujours rêvé !

Si le sport et vous n’êtes pas complices, vous trouverez toujours un bon prétexte pour remettre à plus tard le démarrage de votre vie de sportive ! Un projet important au travail qui vous a pris plus de temps que prévu, une urgence familiale ou tout simplement parce qu’il fait déjà nuit et trop froid pour remettre le nez dehors, une fois que vous êtes rentrée chez vous ! Pourtant, elles existent bien, celles qui ont réussi à parfaire leur silhouette en faisant du sport, non ? Alors, pourquoi ça ne serait pas vous ? Vous tournez en rond et vous vous demandez comment vous y prendre pour vous mettre au sport alors que vous n’êtes pas particulièrement sportive (ou même motivée…).

Voici enfin quelques trucs et astuces pour arriver à vos fins !

Commencez par concevoir un plan de bataille

Surtout ne vous mettez pas la pression et commencez tranquillement ! Rien ne sert de courir… et de vous faire du mal dès le début … Sauf peut-être lorsqu’il s’agit de vous faire quitter le navire parce que justement, la montagne vous semble infranchissable ! Alors donnez-vous des objectifs réguliers et atteignables dont les résultats se feront rapidement sentir ! D’ailleurs, n’hésitez pas à vous faire conseiller par des professionnels. Leur expérience leur permettra de vous proposer une démarche positive et raisonnable pour que le sport ne rime pas avec supplice au bout de quelques semaines à peine.

Donnez-vous des objectifs réalistes… parce que, se tenir à ses objectifs, c’est mieux ! Finies les fausses excuses : quand on veut on peut ! Alors on s’impose un planning « réalisable » qui ne vient pas bouleverser de fond en comble vos habitudes ; mais surtout on s‘y tient ! C’est ce qui sera certainement le plus difficile pour vous ! Alors, comme vous savez très bien que sans carotte, vous avez du mal à vous tenir le cap, notamment quand on parle d’un sujet qui vous emballe moyennement comme le sport ; il va falloir établir des règles ! Par exemple, si vous vous défilez sous n’importe quel prétexte devant vos 10 fois 5 pompes que vous deviez faire chaque matin avant de partir travailler, vous serez interdite de sortie entre copines le soir même pour mieux rattraper le sport que vous n’avez pas fait ! Et vlan !

Attention : ça marche aussi dans l’autre sens ! Si vous avez fait quelques kilomètres supplémentaires pendant votre jogging aujourd’hui, bingo ! Vous pourrez vous octroyer quelque chose qui vous fait plaisir, comme un petit dessert (pas trop calorique quand même sinon … ça ne servirait à rien ! Nous sommes d’accord ?) !

Imposez-vous une alimentation équilibrée en parallèle

Il serait vraiment dommage qu’avec tous les efforts que vous faites, vous n’en tiriez pas les bénéfices espérés à cause d’une erreur de débutante ! Effectivement, le sport, combiné à des excès alimentaires ne vous apportera rien … et cela ne vous aidera donc pas à poursuivre sur le chemin vertueux que vous avez mis en place. Faire du sport et bien manger c’est la clé d’un succès assuré ! Pensez donc à consulter un diététicien ou un nutritionniste. Certains coachs sportifs ont également suivi des formations spécifiques liés à l’alimentation et sauront également vous conseiller en fonction de vos objectifs. En revanche, encore une fois, veillez à rester raisonnable et à ne pas tomber dans un régime draconien que vous n’arriverez pas à tenir dans le temps et qui vous détruira le moral. Toutes ces bonnes initiatives doivent rester un plaisir avant tout !

Trouvez-vous une alliée mordue de sport !

Tout simplement quelqu’un de plus obstiné que vous (si, si… c’est possible !), qui vous trainera dans les salles de sport ou sur les chemins de campagne pour un jogging quotidien. Car, regardons la vérité en face, il n’est pas donné à tout le monde d’avoir une motivation personnelle suffisante pour aller seule courir ou faire des exercices de musculation en salle de sport. Il va falloir vous trouver une copine qui rendra le mot « sport » beaucoup plus fun ! Après tout, souffrir à deux, c’est nettement moins angoissant. Pendant votre séance de cuisses-abdos- fessiers, celle qui vous rend rouge comme une tomate et qui vous fait transpirer par litres, vous pourrez au moins vous moquer ensemble de ces « sportives » au premier rang que l’on pourrait confondre avec la prof tellement elles connaissent les enchaînements par cœur et que l’on jalouse secrètement en regardant leur taille de guêpe !

Ensuite vous pourrez rire de votre calvaire commun : les courbatures du lendemain, celles qui vous empêchent de vous lever de votre siège de bureau quand votre patron vient vous saluer. Au final, le sport s’apparentera à une partie de plaisir, à tel point (et je vous le souhaite) que vous serez presque impatiente d’y aller !

☆ Les conseils de Karine, rédactrice pour Scoachy

Vous l’aurez bien compris, il faut que le sport entre dans votre vie et en fasse partie intégrante, au quotidien. Il doit s’intégrer dans vos habitudes de vie et devenir naturel pour vous … c’est à ce moment-là que vous pourrez vous dire que « ça y est, je suis une vraie sportive ! ». Et il sera loin, le temps où vous ne teniez pas vos promesses !

Et vous : qu’attendez-vous pour vous pour faire du sport ? Quelles sont vos excuses ?

 

 

Rédactrice pour Scoachy®

    %d blogueurs aiment cette page :