Comment demander et obtenir ce que l'on veut ? Pas si compliqué. En réalité, il suffit de demander.

Comment demander et obtenir ce que l’on veut ?

Comment (oser) demander et obtenir ce que l’on veut ? Quelle question ! Il y a des gens qui ne réfléchissent pas. Ils ont un besoin ou une envie, ils posent la question et ils obtiennent, comme par magie ce qu’ils souhaitent. Je suis incapable d’agir avec autant de spontanéité. Néanmoins, au fil du temps, et plutôt que de ne rien demander du tout, j’ai compris que certains principes peuvent considérablement aider à demander et obtenir ce que l’on veut. Ça vous intéresse ? Alors, c’est parti !

Être clair (avec soi et avec les autres)

Premier point, on attaque directement, vous devez être claire et sur plusieurs points :

  • Avec vous-même. Vous devez savoir exactement ce que vous voulez, ce que vous ne voulez pas, et pourquoi vous allez faire cette demande.
  • Je vous conseille d’écrire votre demande avant de la faire à l’oral. Faites-vous une liste des arguments en faveur de votre démarche, organisez vos pensées. Soyez proactive. Cette liste permet de mettre vos idées en ordre et aussi et surtout de vous éviter de trop parler. Quand on est stressé, on a parfois tendance à en dire trop, à noyer l’information principale sous un débit de paroles. Allez directement au but. Faites que votre demande soit claire et précise. C’est tout à votre avantage.

Croire en soi

Alors oui, je suis bien consciente que faire une demande peut parfois être extrêmement angoissant, surtout, quand on sait qu’une réponse positive pourrait changer notre vie, ou au moins l’améliorer fortement. Cependant, vous ne pouvez et ne devez pas arriver face à votre interlocuteur, fébrile et renfermée sur vous-même. D’où l’utilité de faire une liste de vos arguments. Ça vous donne de la force et de l’assurance. Vous vous rendez compte que vous êtes en droit de faire cette demande et que vous le valez bien. VOUS LE VALEZ BIEN ! (et vos cheveux aussi… ahah… bon ok, je sors… )

Prenez garde à votre langage corporel

Vous devez être confiante, mais cela ne signifie pas que vous devez être agressive, fermée ou complètement hermétique ou même à l’inverse, repliée sur vous-même.

Vous connaissez votre demande, vous êtes prête à répondre aux éventuelles interrogations et à la défendre, mais rappelez-vous d’être agréable, amicale et ouverte. Tenez vous droite. Décrispez votre visage, regardez la personne dans les yeux et hop, lancez-vous.

It’s all about the timing !

C’est comme tout, il y a des moments propices et d’autres qui le sont un peu moins. Si vous avez une demande importante à faire et que vous voulez qu’elle soit satisfaite (c’est un peu le but hein!) alors ne vous concentrez pas uniquement sur vos envies, mais aussi sur la personne à qui vous allez vous adresser. Si vous sentez qu’il ou elle a l’air stressé, particulièrement fatigué, préoccupé ou tout simplement dans un mauvais jour et à moins d’une urgence absolue, il est certainement préférable de remettre votre demande à plus tard. Pas dans 3 ans, bien-sûr, on garde son courage et sa détermination et on reporte au lendemain.

Tout sauf un ultimatum

Évitez de dire à votre patron, “si je n’ai pas d’augmentation, je m’en vais !” au risque de vous entendre dire, “ce fut un plaisir de vous connaître, au revoir”. Vous voyez, les ultimatums fonctionnent rarement.

Encore une fois, toutes les situations sont différentes, mais l’ultimatum peut être ressenti comme une vraie attaque oppressante. Ça ne met pas la conversation dans une bonne dynamique, on se retrouve presque instantanément dans une situation de conflit. Ça peut également faire pas mal de tort à votre personnalité, on risque de vous prendre pour quelqu’un d’arrogant et de prétentieux. Et ça n’est pas ce qu’on veut. Non non, ça n’est pas ce qu’on veut.

Faites votre demande raisonnablement, en argumentant, gardez à l’esprit, qu’on ne peut pas toujours avoir tout ce que l’on souhaite (ou en tout cas, pas toujours au moment où on le souhaite). L’ultimatum met dans une situation de non-retour. Si vous faites marche-arrière, on ne vous prendra plus au sérieux par la suite, et, si vous allez au bout, vous risquez de perdre gros.

☆ Les conseils de Cindy, rédactrice pour Scoachy

Mon conseil est simple et pourtant fondamental. Pour obtenir ce que l’on veut, la première règle, c’est de demander. Parce que si on ne demande pas, on n’obtient pas. Au pire, la réponse est négative. Dans ce cas, vous êtes en droit de demander des explications. Avancez, apprenez, s’il y a des choses à améliorer, faites-le et ça n’est que de cette façon, qu’à terme, vous atteindrez votre objectif.

Social Media Manager / Chef de projet pour Scoachy®.
Passionnée de développement personnel et de bien-être, je suis pressée d’échanger avec vous !

    %d blogueurs aiment cette page :