Comment survivre à la fête de Noël du travail ?

10 conseils à lire avant de vous rendre à la fête de Noël du travail

C’est Noël ! Au bureau, les guirlandes sont installées, l’esprit est festif et, dans les couloirs comme
autour de la machine à café, on ne parle plus que d’une chose : la fête de Noël. Cette fête de fin
d’année arrive au bon moment et vous êtes impatiente. Avant de vous lancer corps et âme sur la
piste de danse, entraînant Jean-Georges, le comptable, par la main sur votre chemin, prenez note de
quelques conseils pour ne pas commettre l’irréparable…

10 conseils pour survivre à la fête de Noël du travail

1. Amusez-vous, buvez une ou deux coupes de champagne, soyez joyeuse et faites la fête. Mais par pitié, soyez raisonnable. Les gens qui sont en face de vous sont vos collègues, ne l’oubliez pas. Ce sont ces mêmes personnes que vous reverrez au travail le lendemain. Donc, sauf si vous voulez remporter la médaille de la collaboratrice la plus ivre à Noël, limitez votre consommation d’alcool…

2. Les fêtes de fin d’année organisées par les entreprises donnent souvent l’occasion de se rapprocher et de côtoyer des personnes avec lesquelles vous n’avez pas l’habitude de discuter. C’est une bonne occasion de rencontrer de nouvelles personnes et d’élargir votre réseau. Pourquoi ne pas vous rapprocher du PDG, d’un directeur d’autres cadres supérieurs alors que la soirée commence ? S’il faut vous faire remarquer, c’est le moment.

3. Youpi ! La soirée de Noël est déguisée cette année. Je vous vois déjà en train d’arpenter les boutiques de location de déguisements, de farces et attrapes, en vue de créer la surprise. Avant de faire chauffer votre carte de crédit, réfléchissez bien. Avez-vous vraiment envie que votre supérieur hiérarchique ou vos collègues de bureau vous voient déguisée en lapin ou en hot-dog ? Certes, vous marquerez la surprise et en ferez certainement rire plus d’un. Quant au surnom que vous garderez pendant quelques mois, voire quelques années, c’est à vous de voir…

4. Concernant les déguisements, si vraiment vous avait envie d’opter pour un ensemble de types « tout-en- un », assurez-vous qu’il puisse être facilement ouvert. La raison de ce conseil est simple : lorsque l’on participe à une soirée au travail, mieux vaut aller seule aux toilettes !

5. Planifiez votre itinéraire d’évasion. Je m’explique : renseignez-vous à l’avance sur la manière dont vous allez rentrer chez vous, notez un ou deux numéros de taxis locaux et assurez-vous d’avoir l’argent dont vous aurez besoin pour rentrer chez vous en vérifiant, bien évidemment, que vous n’avez pas laissé vos clés de la maison au bureau.

6. Si vous ne vous faites pas confiance à vous-même – cela peut arriver ! – pourquoi ne pas demander à un collègue de « faire attention » à vous au cours de la soirée. Bien entendu, vous n’avez pas besoin de garde du corps ou d’un chaperon, mais simplement d’un œil attentif et d’une main sur l’épaule si vous vous laissez aller un peu de trop. Mieux vaut prévenir que guérir.

7. Ne parlez pas de travail. Pendant la soirée de Noël au travail, on s’amuse. Ou on fait semblant. Mais on ne parle pas boulot.

8. Préparez tout ce dont vous avez besoin pour le lendemain au travail avant de sortir. Lorsque vous arriverez au bureau, même si votre tête est encore un peu dans les nuages, au moins vous serez prête. Si vous vous sentez, ne serait-ce qu’un tantinet, un peu fatiguée ou si le champagne, le foie gras et les petits fours ont eu raison de vous, gardez ceci pour vous et n’en parlez pas. Tout le monde est certainement dans le même bateau … c’est bien possible !

9. Prévoyez le travail du lendemain à l’avance. Si vous savez que les soirées de Noël et que les nuits courtes ne vous réussissent pas, inutile de prévoir de longues réunions de travail dès le lendemain.

10. Dès le retour au travail, reprenez votre air professionnel. Même si vous avez beaucoup ri avec certains collègues, vous n’en êtes pas pour autant devenus les meilleurs amis du monde et, à ce titre, il est important de savoir remettre la distance qui s’impose entre vous et vos collègues sans pour autant sembler froide et inconsidérée.

 

☆ Les conseils de Karine, rédactrice pour Scoachy
Si la fête de Noël du travail fait beaucoup de bien à tout le monde, elle peut être dévastatrice pour
ceux et celles qui se laissent un peu trop aller. À tout moment, souvenez-vous que les gens qui vous
entourent sont des collègues de travail et que le moindre faux pas pourrait vous être fatal. À
méditer.

Et vous, quels conseils donneriez-vous pour une fête de Noël réussi au travail ?

 

 

 

Rédactrice pour Scoachy®

    %d blogueurs aiment cette page :